tubage poêle à bois
Poêles

Tout savoir sur le conduit de cheminée pour les poêle à bois : normes, diamètre, raccordement et tubage

Par Julien Lamentiere , le 24 octobre 2023 , mis à jour le 24 octobre 2023 — Poêle à bois - 4 minutes de lecture
5/5 - (1 vote)

Le poêle à bois est souvent une solution de chauffage prisée, alliant confort et esthétique. Pour assurer la sécurité des occupants et une utilisation optimale du poêle, il est primordial de disposer d’un conduit de cheminée conforme aux normes en vigueur dans votre habitation. Dans cet article, nous aborderons différents aspects liés au conduit de cheminée obligatoire pour un poêle à bois, avec quelques réflexions et éléments de réponses pour vous guider dans vos choix et travaux.

Les raisons d’avoir un conduit de cheminée approprié pour son poêle à bois

L’installation d’un conduit de cheminée adapté à l’utilisation d’un poêle à bois présente de nombreux avantages :

  • Sécurité : Un conduit mal conçu peut entraîner des risques d’intoxication ou d’incendie en cas de mauvais évacuation des fumées.
  • Efficacité : Un bon conduit permet d’évacuer correctement les fumées et d’améliorer le rendement de votre poêle à bois, réduisant ainsi la consommation de combustible.
  • Confort : Il évite les problèmes d’odeurs ou de fumée qui pourrait incommoder les occupants de la maison.

Les critères essentiels pour choisir son conduit de cheminée

Le diamètre du conduit de cheminée

Le choix du diamètre du conduit de cheminée dépend principalement de deux paramètres :

  • La puissance du poêle à bois : Plus la capacité de chauffe est élevée, plus le volume d’air chaud à évacuer sera important.
  • Le tirage : correspond à l’aspiration créée par le conduit et permet l’évacuation des fumées vers l’extérieur. Un bon tirage assure une combustion optimale.

Pour obtenir un tirage correct, le diamètre du conduit doit être au moins équivalent à celui de la buse de raccordement du poêle à bois. En outre, si votre conduit compte plusieurs coudes ou sections horizontales, il peut être nécessaire d’utiliser un diamètre légèrement supérieur pour compenser les pertes de charge.

Les normes en vigueur

En France, les conduits de cheminée doivent respecter un ensemble de normes destinées à garantir leur intégrité et sécurité. Parmi celles-ci, on retrouve principalement :

  1. Dégagement minimum à respecter autour du conduit (distance entre foyer fermé et combustible)
  2. Distance minimale à respecter par rapport aux matériaux inflammables (paroi, plafond, plancher…)
  3. Résistance thermique et mécanique du tubage et des matériaux

Il est donc crucial de se renseigner auprès d’un professionnel pour faire le bon choix de conduit, selon les contraintes et spécificités de votre logement.

Le tubage du conduit de cheminée

Pour garantir la sécurité et l’efficacité d’un conduit de cheminée destiné à un poêle à bois, il est souvent recommandé de procéder au tubage de ce dernier. Cette opération consiste à insérer un tube en acier inoxydable ou autre matériau résistant à la chaleur élevée des fumées, dans le conduit existant. Les deux types de tubage fréquemment utilisés sont :

  • Le tubage rigide : Il s’agit d’un tube en acier inoxydable qui convient parfaitement aux conduits droits sans obstacle ou coudes. Ce type de tubage assure une grande étanchéité et solidité.
  • Le tubage souple : Conçu pour les conduits ayant une forme particulière ou comportant plusieurs coudes, ce tubage s’adapte facilement aux différentes sections du conduit sans générer de pertes importantes de charge.

Raccordement et installation du poêle à bois avec son conduit de cheminée

Lorsque vous optez pour un poêle à bois chez vous, il est important que l’installation du conduit se fasse dans les règles de l’art et par des professionnels qualifiés. Voici quelques éléments importants à prendre en compte lors du raccordement :

  1. veiller à respecter les distances minimales entre le poêle et les matériaux inflammables.
  2. utiliser une buse adaptée pour le raccordement entre le poêle et le conduit de cheminée pour éviter les problèmes d’étanchéité ou de tirage.
  3. vérifier et réaliser éventuellement le tubage du conduit existant pour assurer sa conformité aux normes actuelles et à la température des fumées produites par votre poêle.
  4. s’assurer que votre installation dispose d’un dispositif de ramonage accessible, pour permettre un entretien régulier du conduit.

En conclusion, il est essentiel de bien comprendre les enjeux liés au conduit de cheminée lors de l’installation d’un poêle à bois. La sécurité, l’efficacité et le confort sont garantis par le respect des normes et critères relatifs à ce dernier. Il est conseillé de faire appel à des professionnels qualifiés pour adapter et installer de manière adéquate votre poêle avec son conduit de cheminée obligatoire.

Tutos-Poele : L'actualité autour du Bois !

Partagez cet article :
Julien Lamentiere

Julien Lamentiere

Julien est le fondateur de Tutos-Poele , les poêles à granulés le fascinent et il a étudié minutieusement les accessoires permettant de consommer moins de pellets.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.