Poêles

Comment connaître la consommation de granulés nécessaire pour une maison de 100 m2 ?

Par Didier Lavaud , le 28 août 2023 - 4 minutes de lecture
5/5 - (1 vote)

Appareil de chauffage qui alimente 1.7 million de foyers en France, le poêle à granulés permet d’apporter une chaleur constante au sein d’une maison. Dans un logement, son fonctionnement est considéré comme plus écologique et économique qu’une installation éléctrique, au fioul ou au gaz tout en apportant du confort intérieur à ses utilisateurs tout au long de l’année.

Les avantages d’un poêle à granulés

Un chauffage à faible impact écologique

Le poêle fonctionne avec des granulés (également appelés pellets) qui sont des résidus de bois issus des déchets du domaine industriel. La combustion des pellets est considérée comme neutre en carbone, car les émissions de CO2 sont équivalentes à celles absorbées par la nature. En bref, c’est une énergie plus propre que celle produite par le gaz, le fioul ou l’électricité !

Une efficacité énergétique

La quantité de chaleur produite par un poêle à granulés (ou une chaudière) dure plus longtemps grâce à un système intégré qui récupère l’énergie thermique afin de maintenir une température constante au sein du logement. Cela est gage d’économies pour le portefeuille… et la planète !

Un contrôle précis de la température

Grâce au thermostat présent sur ce type de chauffage, il est possible de personnaliser une température précise en quelques secondes. De plus, certains appareils sont équipés d’un contrôle à distance ce qui permet de chauffer la maison avant votre arrivée. Un réel confort supplémentaire en plein hiver !

Une répartition uniforme de la chaleur

En utilisant un poêle à granulés, vous garantissez à votre logement une dispersion homogène de la chaleur sans craindre de zones froides d’une pièce à l’autre. En effet, la puissance des ventilateurs présents au sein des poêles à granulés permet de répartir l’apport énergétique de manière efficace, pour un confort optimal au sein de la maison.

Une utilisation facilitée

De la mise en marche de l’appareil à son extinction, il est facile d’assurer son fonctionnement sans risque grâce à des fonctionnalités intuitives qui simplifient l’allumage du poêle à granulés sans craindre de faire des erreurs de manipulation.

Un entretien simplifié

Le poêle à granulés ne produit que peu de cendres lors de son utilisation, par rapport à la combustion du bois dans une cheminée. Par l’intermédiaire du système d’évacuation des fumées, aucun risque de saturer l’air ambiant comme ça peut être le cas lors de la mise en marche d’une chaudière ou d’un poêle électrique au fioul.

Un prix d’achat accessible

Plus coûteux qu’un chauffage électrique ou qu’un poêle à bois, le poêle à pellets a un coût variable en fonction du modèle d’achat et de sa puissance. De manière générale, on estime son prix moyen à 3 000€ mais cela reste un chauffage plus économe en énergie sur le long terme. En résumé, c’est un investissement rentable pour la maison !

Quelle quantité de pellets pour une maison de 100m² ?

Plusieurs paramètres entrent en compte dans le calcul de la quantité moyenne de pellets nécessaire au fonctionnement du chauffage pour un logement de 100m² : l’isolation de la maison, la qualité de l’appareil et des granulés, le réglage de la température intérieure, la durée de fonctionnement de l’appareil pendant 24h ou encore l’emplacement du poêle.

D’une part, si l’isolation fait défaut au sein de votre logement, vous risquez de vous exposer à des déperditions de chaleur qui monte jusqu’au plafond et s’échappe au niveau du toit. Ensuite, il est conseillé d’installer son poêle à granulés au centre de la maison afin qu’il répartisse uniformément la chaleur dans les pièces tel un chauffage central.

De plus, veillez à ce que les pellets soient qualitatifs en vérifiant leur taux d’humidité et leur taille. Côté température, on estime qu’une chambre à coucher doit tourner autour de 17 °C la nuit et 15°C la journée lorsque vous êtes absent. Le reste des pièces ne doit pas dépasser les 20°C, sauf en cas de grand froid hivernal ou de la présence d’enfants en bas-âge et de personnes âgées. Enfin, l’appareil doit être adapté à votre consommation énergétique, soit 6 kWh à 9kWh pour une maison de 100m².

En considérant tous ces critères, on estime qu’une maison de 100m² avec un poêle dont la puissance moyenne est comprise entre 6kWh et 9kWh, consomme 1 kg de pellets/heure. Au printemps, cela équivaut à 6kg de pellets chaque jour (6h de chauffage quotidien), et 12kg pendant l’hiver (12h de chauffe).

Tutos-Poele : L'actualité autour du Bois !

Partagez cet article :
Didier Lavaud

Didier Lavaud

Bonjour, je suis Didier, spécialiste des poêles à bois et des granulés. Je suis passionné par les économies d'énergies et les énergies renouvelables. je vous présenter, au travers de ce blog, mes coups de cœur et mes coups de gueules. N'hésitez pas à commenter mes articles et à poser des questions.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.