astuce stockage bois grand froid
Entretien

Stockage du bois de chauffage : Ce que vous devez faire en période de grand froid !

Par Julien Lamentiere , le 10 janvier 2024 - 5 minutes de lecture
4/5 - (1 vote)

Dans cette ère de sensibilisation accrue aux questions environnementales, nombreux sont ceux qui utilisent le bois de chauffage comme moyen de réduction de leur empreinte carbonique. Il est donc primordial de comprendre les conseils et précautions pour un stockage adéquat du bois de chauffage en extérieur pendant la saison hivernale.

Pourquoi est-il nécessaire de bien stocker son bois de chauffage en hiver ?

Un bon stockage du bois de chauffage est essentiel car il permet d’obtenir une combustion optimale, limitant ainsi les émissions polluantes et offrant un meilleur rendement. En outre, un bois mal stocké peut entraîner des problèmes d’humidité dans votre maison et nuire au bon fonctionnement de votre système de chauffage.

Où et comment choisir l’emplacement idéal pour entreposer son bois de chauffage à l’extérieur ?

Recherchez un endroit sec et ventilé

Le choix de l’emplacement est crucial pour garantir un séchage optimal de votre bois de chauffage. L’idéal est de trouver une zone ensoleillée et aérée, qui permettra d’accélérer le processus de séchage. Veillez toutefois à vous assurer que le lieu choisi ne soit pas exposé aux intempéries. Par ailleurs, évitez de surcharger vos allées afin de laisser l’eau s’écouler aisément autour de votre abri ou pile de bois.

Conservez votre bois de chauffage à une certaine distance des bâtiments

Pour éviter les problèmes d’humidité et les infestations d’insectes, il est conseillé de stocker le bois de chauffage à au moins 10 mètres des bâtiments. Cela permettra également de réduire les risques d’incendie en cas d’échauffement spontané du bois.

Les différentes solutions pour stocker son bois de chauffage en hiver

Utilisez un abri ou un bûcher

Le moyen le plus efficace et pratique pour stocker votre bois de chauffage en extérieur est d’utiliser un abri ou un bûcher. Ce type d’aménagement offre à la fois une protection contre les intempéries et une ventilation optimale. Vous pouvez opter pour un modèle préfabriqué ou construire vous-même votre structure en respectant ces principes :

  • Maintenir un espace entre le sol et le bas de la pile (surélever le bois sur des palettes par exemple) pour empêcher que l’humidité du sol ne remonte dans le bois;
  • Incliner légèrement le toit afin d’éviter l’accumulation de neige et facilité sn écoulement;
  • Orienter le toit de façon à recevoir un maximum d’ensoleillement durant les heures chaudes de la journée, notamment pendant les mois d’automne et de printemps;
  • Assurer une circulation d’air naturelle grâce à des espaces entrelacés entre les planches du toit, les murs et le plancher;
  • Réaliser la couverture avec des matériaux offrant une certaine isolation thermique afin de maintenir à la fois un bon séchage en été et une humidité modérée en hiver.

Entasser les bûches en ranges

Si vous ne disposez pas de l’espace nécessaire pour installer un abri ou si vous ne souhaitez pas investir dans une structure, il est également possible d’empiler les bûches directement sur le sol à l’aide de supports destinés à cet usage, comme les palettes par exemple. Dans ce cas, prenez soin de bien les entasser en ranges, c’est-à-dire alignées et solidaires entre elles, tout en veillant à optimiser l’espace entre chaque range pour assurer une ventilation adéquate.

Couvrir ses bûches avec une bâche imperméable

Pour protéger votre bois de chauffage des intempéries, l’utilisation d’une bâche imperméable peut être une option intéressante. Veillez néanmoins à choisir une bâche qui respire, afin que l’eau puisse s’évaporer sans être emprisonnée sous la protection, auquel cas cela pourrait engendrer moisissures et pourriture du bois.

Conseils pour maintenir votre pile de bois en bon état pendant l’hiver

Vérifiez régulièrement l’état de votre pile de bois : Il convient d’examiner fréquemment votre tas pour détecter la présence d’éventuelles insectes, moisissures ou encore l’accumulation de neige. Si vous avez recours à une bâche, n’hésitez pas à la soulever partiellement de temps en temps pour garantir une circulation optimale de l’air et prévenir toute condensation.

Ne rangez dans votre maison que le bois dont vous avez besoin : Vous devez éviter de stocker tout votre bois de chauffage à l’intérieur de votre habitation, car cela peut entraîner des problèmes tels que l’infiltration d’eau et la prolifération d’insectes. Il est conseillé de ne rentrer que les quantités nécessaires pour quelques jours seulement.

Achetez un thermomètre/hygromètre : L’utilisation de ces outils est fondamentale pour connaître avec précision le taux d’humidité du bois. Ainsi, vous saurez si celui-ci a atteint un niveau idéal de séchage (inférieur à 20% d’humidité pour une combustion efficiente).

En suivant ces recommandations, vous devriez être capable de conserver et utiliser vos stocks de bois efficacement et respectueusement de l’environnement pendant la saison hivernale. Le secret réside principalement dans la vigilance sur la préservation contre l’humidité, l’aération, ainsi que l’entretien régulier de votre combustible.

Tutos-Poele : L'actualité autour du Bois !

Julien Lamentiere

Julien Lamentiere

Julien est le fondateur de Tutos-Poele , les poêles à granulés le fascinent et il a étudié minutieusement les accessoires permettant de consommer moins de pellets.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.