poele-granules-fonctionnement-continue
Poêles

Le fonctionnement continu d’un poêle à granulés : tout ce qu’il faut savoir

Par Julien Lamentiere , le 3 avril 2024 - 5 minutes de lecture
Noter cet article

Dans le monde du chauffage, les poêles à granulés ont la cote en raison de leur côté écologique et économique. En effet, ces dispositifs exploitent des pellets ou granulés de bois, un combustible renouvelable issu des résidus de l’exploitation forestière et des industries du bois. Mais une question revient souvent : peut-on faire fonctionner un poêle à granulés en permanence ? Découvrons ensemble les réponses dans cet article.

Le mode de fonctionnement d’un poêle à granulés

Pour mieux comprendre si un poêle à granulés peut fonctionner en continu, il est essentiel de connaître son mode de fonctionnement.

Le principe de base

Les poêles à granulés utilisent un moteur électrique pour alimenter en granulés de bois une chambre de combustion. Les granulés sont chargés depuis un réservoir et brûlés afin de générer de la chaleur qui sera ensuite diffusée dans votre habitation grâce à un système de ventilation intégré. Le moteur élimine également les cendres et déchets produits par la combustion vers un bac de récupération externe.

Il existe également des Poêles à granulés sans électricité, ils vous permettront ainsi de vous chauffer même en cas de coupure électrique

Le contrôle de la température

Au sein des poêles à granulés, vous disposez généralement d’un thermostat permettant de régler très précisément la température souhaitée. Selon les modèles, vous pourrez également choisir le mode de fonctionnement : manuel ou automatique. En mode manuel, l’utilisateur doit régler lui-même la puissance de chauffage tandis qu’en mode automatique, le poêle ajuste sa puissance en fonction de la température ambiante et des consignes définies préalablement.

La modulation de puissance

S’agissant du fonctionnement continu d’un poêle à granulés, il convient de se focaliser sur la fonctionnalité dite de “modulation de puissance“. La plupart des dispositifs présents sur le marché sont dotés de cette fonction qui permet au poêle d’ajuster automatiquement sa puissance en fonction des besoins réels de chauffage.

Le but de la modulation

La principale raison d’être de la modulation de puissance est d’éviter les phases de démarrage et d’arrêt fréquents du poêle à granulés, qui peuvent engendrer une usure prématurée du moteur électrique et des autres composants internes. En effet, en modulant sa puissance de manière continue, le poêle garantit un niveau de confort optimal tout en limitant la consommation d’énergie et la production de cendres et particules fines.

Les avantages de la modulation

L’utilisation de la modulation de puissance dans les poêles à granulés présente plusieurs avantages :

  1. Economies d’énergie : en ajustant la puissance nécessaire au plus près des besoins réels, le poêle limite sa consommation de granulés.
  2. Réduction du bruit : en modulant la puissance au lieu d’alterner entre les phases marche/arrêt, le poêle génère moins de nuisances sonores, notamment grâce à la réduction du nombre de démarrages et arrêts du moteur électrique.
  3. Maintenance simplifiée : un appareil fonctionnant en modulation est sujet à moins d’usure mécanique, ce qui se traduit par une diminution du besoin d’entretien et une durée de vie des composants prolongée.

La question de la durabilité

Cependant, bien que la fonctionnalité de modulation de puissance permette théoriquement à un poêle à granulés de fonctionner en continu sans interruption, il existe quelques éléments à prendre en compte pour garantir la longévité de l’appareil sur l’ensemble d’une saison de chauffage ou plus.

Le ravitaillement en granulés

Tout d’abord, même si votre poêle fonctionne en continu, il sera nécessaire de ravitaillement régulièrement le réservoir en granulés afin d’éviter tout arrêt forcé causé par un manque de combustible. Pour cela, pensez à surveiller le niveau de remplissage du réservoir et à choisir un modèle dont la capacité est adaptée à vos besoins.

L’entretien de l’appareil

Ensuite, il est impératif d’effectuer un entretien régulier de votre poêle à granulés, même si celui-ci fonctionne en continu. En effet, la qualité et l’efficacité du dispositif peuvent être altérées par une accumulation importante de cendres dans la chambre de combustion ou par l’usure des composants internes. Pour éviter tout problème, consultez le manuel d’utilisation de votre appareil et veillez à effectuer les opérations de maintenance recommandées par le fabricant.

Le type de granulés utilisé

Enfin, rappelez-vous également que la longévité de votre poêle à granulés dépendra en grande partie de la qualité des granulés que vous utiliserez lors des phases de chauffage. Il convient donc de miser sur un combustible certifié qui assure une combustion optimale et limitée en résidus. Privilégiez ainsi des granulés à haut pouvoir calorifique, avec une faible teneur en humidité et un taux de cendre minimal.

Conclusion : peut-on faire fonctionner un poêle à granulés en permanence ?

En résumé, la technologie des poêles à granulés permet en théorie un fonctionnement continu grâce notamment à la modulation de puissance. Toutefois, pour garantir une durabilité optimale de l’appareil et maintenir un niveau de confort élevé, il sera nécessaire de surveiller le ravitaillement en granulés, d’effectuer un entretien régulier et de choisir un combustible de qualité.

Tutos-Poele : L'actualité autour du Bois !

Partagez cet article :
Julien Lamentiere

Julien Lamentiere

Julien est le fondateur de Tutos-Poele , les poêles à granulés le fascinent et il a étudié minutieusement les accessoires permettant de consommer moins de pellets.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.