Poêles

Quels sont les risques si je mets trop de pellets dans mon poêle lors de l’allumage ?

Par Didier Lavaud , le 28 mars 2024 - 4 minutes de lecture
Noter cet article

Au contraire d’un poêle à bois, le poêle à granulés assure un meilleur rendement énergétique si l’on respecte l’installation, la sécurité, l’entretien et les recommandations. Pour le bon fonctionnement de votre poêle, pour une température idéale et pour une efficacité réelle de chauffage, ne mettez pas trop de granulés !

Quels sont les risques d’une utilisation excessive de pellet dans votre appareil ?

Votre poêle à bois est composé de plusieurs éléments dont une carte électronique pour piloter automatiquement la combustion en fonction de la température et du niveau de ventilation voulus, d’une bougie d’allumage pour enflammer le granulé en phase d’allumage, d’un espace appelé creuset dans lequel brûlent les granulés, d’un extracteur de fumées, d’un ventilateur, d’un pressostat, d’une sonde de température de fumées et d’une sonde ambiante.

Impact sur la santé du poêle à bois

Si votre utilisation de granulé est excessive, cela engendre un problème, une erreur au niveau de la puissance et de la diffusion de la chaleur dans la pièce. Trop de pellets contribue à un surcroit de salissure sur la vitre du poêle. La combustion excessive peut déclencher l’alarme présente sur le poêle ainsi que la mise en sécurité de celui-ci. Trop de pellets demande plus d’entretien.

Impact sur la durabilité de votre poêle

Pour un bon fonctionnement et une durée de vie plus longue de votre poêle à granulés, il est indispensable de suivre les recommandations du fabricant du poêle. Vous garderez en bonne santé la carte électronique, la bougie, le creuset, l’extracteur de fumées, le ventilateur, le pressostat et les sondes. Vous ne devez jamais utiliser plus de pellet qu’indiqué au risque de contribuer à l’usure précoce de votre matériel. Un poêle mal rempli peut, à terme, entrainer une panne et demander des réparations de l’appareil par un professionnel, coûteuses et qui auraient pu être évitées.

bistre comprendre nettoyage

Quels sont les autres risques d’une mauvaise quantité de pellets dans votre poêle ?

Si vous ne remplissez pas votre poêle avec la quantité de pellets adaptée, vous pouvez engendrer des risques pour votre santé, pour l’environnement et pour votre porte-monnaie. Voici les principaux risques d’une mauvaise gestion de la quantité de pellets à insérer dans votre poêle.

Impact environnemental et surcoût financier

En surconsommant les pellets ou granulés, vous contribuez à la diminution des ressources naturelles de notre planète, les pellets étant constitués de copeaux et de sciure de bois. Cela provoque un effet indésirable sur la production et le transport de ces ressources qui demandent de l’énergie et donc génèrent des émissions de gaz à effet de serre nocifs pour la préservation de notre planète, de notre environnement. En utilisant trop de pellets dans votre poêle à l’allumage, vous engendrez également un surcoût financier pour votre porte-monnaie. L’utilisation excessive de granulés représente un gaspillage de ressources et d’argent qui peut être évité.

Impact sur la qualité de l’air intérieur et sur la santé

La surconsommation de pellets à l’allumage de votre poêle peut impacter la qualité de l’air ambiant et votre santé. En brûlant trop de pellets, vous provoquez plus d’émissions de particules fines, de monoxyde de carbone et de polluants atmosphériques dans votre habitation. Cela induit un effet néfaste sur la qualité de l’air ambiant, air que vous respirez. Vivre et respirer dans une maison polluée par ces composants peut entrainer des problèmes des voies respiratoires et cardiovasculaires.

Conseils pour un poêle en bonne santé !

En matière de mode de chauffage, le poêle à granulés ou à pellets est devenu une véritable alternative économique et écologique au mazout et autres combustibles. Il convient d’optimiser votre consommation de pellets en fonction de vos besoins réels que ce soit en matière de température de chauffage, de l’état de votre poêle, mais également du stockage adapté pour éviter toutes dégradations possibles de vos granulés.

Pour un poêle en bonne santé, il vous suffit d’entretenir régulièrement votre poêle en le nettoyant, de régler la bonne température, de suivre les recommandations du fabricant et d’utiliser une catégorie de granulés de qualité pour plus d’efficacité. Voici une petite astuce pour savoir si vous consommez trop de granulés lors de l’allumage de votre poêle : si vous devez recharger très souvent, à une fréquence plus que nécessaire, c’est que vous en consommez certainement trop !

Tutos-Poele : L'actualité autour du Bois !

Partagez cet article :
Didier Lavaud

Didier Lavaud

Bonjour, je suis Didier, spécialiste des poêles à bois et des granulés. Je suis passionné par les économies d'énergies et les énergies renouvelables. je vous présenter, au travers de ce blog, mes coups de cœur et mes coups de gueules. N'hésitez pas à commenter mes articles et à poser des questions.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.