tarifs pellet fin janvier 2024
Actualités du Bois

Prix du pellet en France : Voici la tendance pour cette fin janvier 2024

Par Julien Lamentiere , le 22 janvier 2024 - 4 minutes de lecture
5/5 - (3 votes)

Le mois de janvier touche à sa fin et il est temps de faire un point sur l’évolution du prix du granulé de bois en France. Globalement le prix reste stable, mais une baisse semble s’amorcer, faisons le point dans cet article.

Une stabilisation et une baisse prévisible ?

La semaine précédente, une palette de pellets était proposée à 446 €, soit 45 centimes le kilo, marquant le prix le plus bas depuis plusieurs mois. Cette semaine, les prix des pellets maintiennent cette dynamique et semblent loin des attentes des Français, déjà frappés de plein fouet par l’inflation.

Néanmoins chez certains fournisseurs les prix sont à la baisse avec un prix moyen à 6,50 € le sac.

La bonne nouvelle c’est que le prix baisse malgré la forte demande en pellet, surtout avec la quinzaine de jour très froid sur la France.

Une augmentation significative de la demande

Les ventes de poêles à pellets ont encore augmenté cette année, tout comme évidemment, la consommation de pellets de bois. Selon les chiffres de l’association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois, la production de granulé est passée de 1,8 million de tonnes en 2021, à 2,5 millions en 2022. Une hausse de + 20 % en un an et de + 80 % en cinq ans.

  • Production de granulés de bois en 2021 : 1,8 million de tonnes
  • Production de granulés de bois en 2022 : 2,5 millions de tonnes
  • Augmentation entre 2021 et 2022 : + 20%
  • Augmentation sur cinq ans : + 80%

Les conséquences de la pénurie sur les prix

La pénurie rencontrée l’an dernier a aussi incité la France à augmenter sa production de granulés de bois, mais cette hausse n’a pas suffi à enrayer la flambée des prix. Plusieurs facteurs sont en cause, notamment :

  • Le contexte international tendu, avec la guerre en Ukraine affectant le marché des pellets
  • L’augmentation de la demande, due en partie aux Français optant de plus en plus pour ce moyen de chauffage
  • La hausse des coûts de production et de transport sur les marchandises

Des prévisions peu encourageantes pour 2024

Selon les prévisions d’Eric Vial, délégué général de Propellet, l’association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois, le prix du pellet ne devrait pas connaître de baisse significative en 2024. Le marché des pellets semble s’être stabilisé depuis quelque temps, mais la situation reste préoccupante pour les consommateurs français.

La prime énergie 2024 : un soutien pour la rénovation énergétique

Face à cette situation, la prime énergie 2024 continue d’être un levier crucial dans les efforts de la France pour favoriser les économies d’énergie et la transition écologique. Cette aide financière permet aux ménages de bénéficier d’un soutien pour réaliser des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique, tels que :

  • L’isolation des combles ou des murs
  • Le remplacement de systèmes de chauffage obsolètes ou polluants
  • L’installation de systèmes utilisant les énergies renouvelables, comme les pompes à chaleur ou les panneaux solaires

Cependant, l’augmentation du prix des pellets pose la question de l’accessibilité financière de ce type de chauffage pour les ménages français. Il est donc essentiel de continuer à soutenir les efforts en matière d’économie d’énergie et de transition écologique pour éviter une aggravation de la situation.

Quelle stratégie adopter face à cette tendance ?

La meilleure période pour acheter ses pellets de bois

Dans ce contexte, il peut être judicieux de se demander quelle est la meilleure période pour acheter ses pellets de bois. Selon les professionnels, il est souvent recommandé de procéder à l’achat durant l’été ou le printemps, lorsque la demande est moins forte et les tarifs plus attractifs.

N’oubliez pas que le 1er février le tarif de l’électricité va augmenter de 9,8% (selon les déclarations de Bruno Lemaire) , le pellet reste donc très intéressant d’un point de vue économique.

Se tourner vers d’autres alternatives de chauffage écoresponsables

Face à la flambée des prix des pellets, les consommateurs peuvent également envisager d’autres alternatives de chauffage écoresponsables, telles que :

  • Les pompes à chaleur air-eau ou air-air
  • Les chaudières à granulés
  • Les panneaux solaires thermiques

Il est donc crucial de s’informer et de comparer les différentes options de chauffage pour trouver la solution la plus adaptée à ses besoins et à son budget, en tenant compte de l’évolution des prix des pellets sur le marché français.

Tutos-Poele : L'actualité autour du Bois !

Julien Lamentiere

Julien Lamentiere

Julien est le fondateur de Tutos-Poele , les poêles à granulés le fascinent et il a étudié minutieusement les accessoires permettant de consommer moins de pellets.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.