poele à bois matiere à ne pas bruler
Poêles

Poêle à Bois: Voici les matières à ne jamais brûler !

Par Julien Lamentiere , le 31 janvier 2024 - 4 minutes de lecture
Noter cet article

Pour profiter pleinement et en toute sécurité de votre poêle à bois, il est essentiel de connaître les produits et matières que vous ne devez jamais y mettre au risque d’endommager l’appareil et/ou de provoquer une intoxication. Dans cet article, nous vous donnerons des conseils avisés sur les produits et matières à ne jamais mettre dans un poêle à bois.

Évitez les bois résineux

L’une des erreurs les plus fréquentes commises par les utilisateurs de poêles à bois est de faire brûler des bois résineux comme le pin ou le sapin. En effet, ces types de bois contiennent une forte quantité de résine qui, en brûlant, produit une fumée épaisse et noire, riche en suie et goudrons. Ces substances s’accrochent aux parois du conduit de fumée, ce qui augmente considérablement le risque de formation de bistre – une substance particulièrement inflammable pouvant causer des feux de cheminée.

Quels bois choisir ?

Pour éviter ces désagréments, il est préférable d’utiliser des essences de bois dures comme le chêne, le hêtre ou l’érable, qui sont moins riches en résine et produisent une combustion plus propre et plus efficace. Veillez également à n’utiliser que du bois bien sec, car le bois humide génère plus de fumée et dégage une odeur désagréable à la combustion.

Ne brûlez pas de papier, carton ou autres déchets ménagers

Il peut être tentant de se servir de son poêle à bois pour éliminer des déchets malodorants, mais cette pratique est fortement déconseillée. Les papiers, cartons, plastiques et autres matériaux contiennent souvent des substances toxiques qui, en brûlant, peuvent se transformer en fumées nocives pour la santé et l’environnement.

N’utilisez jamais de journaux, revues ou autres papiers imprimés pour démarrer votre feu. Ces matériaux sont souvent traités avec des encres, colles et autres produits chimiques susceptibles de produire des gaz toxiques lorsqu’ils sont brûlés. Privilégiez plutôt l’utilisation d’un allume-feu naturel à base de cire, bois compressé et fibres végétales.

Attention aux quantités : ni trop peu, ni trop !

Lorsque vous alimentez votre poêle à bois, il est important de respecter certaines règles relatives à la quantité de combustible utilisée. En effet, un foyer surchargé par exemple risque de provoquer une combustion incomplète, nuisible tant pour la qualité de la chaleur produite que pour votre sécurité et celle de l’appareil. En revanche, un foyer insuffisamment alimenté fonctionnera en sous-régime, entraînant là encore une combustion imparfaite.

Trouvez la “juste mesure”

Il est donc conseillé de n’alimenter votre poêle qu’avec la quantité requise, ni trop peu, ni trop, pour obtenir une combustion optimale. Pour savoir quelle quantité utiliser, il est préférable de vous référer au mode d’emploi du constructeur ou de demander conseil auprès d’un professionnel.

Évitez les dérivés du bois

Less panneaux agglomérés, contreplaqués et autres produits dérivés du bois peuvent sembler être une alternative intéressante aux bûches traditionnelles, mais ils sont généralement à proscrire. Ces matériaux sont souvent composés de colles, résines synthétiques et autres adjuvants chimiques, qui se transforment en substances nocives lors de la combustion.

Quels alternatives ?

Si vous cherchez des combustibles alternatifs, optez plutôt pour des bûches compressées sans ajout de liant, conçues spécialement pour être utilisées dans les poêles à bois. Elles offrent souvent un pouvoir calorifique élevé et assurent une combustion plus propre et homogène.

N’utilisez pas de liquides inflammables pour allumer le feu

Les liquides inflammables, tels que les essences, produits à base d’alcool ou autres accélérateurs de feu peuvent être extrêmement dangereux lorsqu’ils sont utilisés pour allumer un foyer : ils provoquent une inflammation instantanée et souvent incontrôlable, qui peut entraîner un risque élevé de brûlures voire un incendie. Il vaut donc mieux utiliser des allume-feu adaptés, naturels et sans danger pour votre sécurité.

En résumé

Un poêle à bois peut vous procurer des heures de chaleur et de réconfort, mais il est essentiel de respecter certaines règles pour profiter pleinement de ses avantages en toute sécurité. N’utilisez jamais de matériaux et produits inadaptés pour démarrer ou alimenter votre feu afin d’éviter les intoxications, les feux de cheminées et endommager votre appareil. Vous passerez ainsi un hiver au chaud sans soucis !

Tutos-Poele : L'actualité autour du Bois !

Julien Lamentiere

Julien Lamentiere

Julien est le fondateur de Tutos-Poele , les poêles à granulés le fascinent et il a étudié minutieusement les accessoires permettant de consommer moins de pellets.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.