pellet qualité
Poêles

Voici des astuces pour reconnaître un pellet de mauvaise qualité !

Par Julien Lamentiere , le 28 août 2023 - 4 minutes de lecture
3/5 - (5 votes)

Le choix des pellets est essentiel pour assurer un bon fonctionnement et la performance optimale de votre système de chauffage. Pour bien choisir vos granulés de bois, il faut être capable de reconnaître un pellet de mauvaise qualité. Cet article vous présente les critères à prendre en compte pour évaluer la qualité des pellets et éviter les problèmes liés à l’utilisation de granulés de mauvaise qualité.

La densité du pellet

La densité d’un pellet est un indicateur clé pour déterminer sa qualité. En effet, plus la densité du granulé est élevée, meilleure sera sa combustion et son rendement énergétique. Un pellet de bonne qualité doit avoir une densité supérieure à 600 kg/m3. Pour vérifier la densité d’un pellet, vous pouvez simplement le secouer dans un sac : si le bruit produit est faible, cela signifie que la densité est bonne.

L’aspect des granulés

L’aspect extérieur des granulés peut également vous donner des informations sur leur qualité. Un pellet de bonne qualité doit être régulier, cylindrique et sans cassures ni fissures. Il doit également être exempt de poussière et de résidus qui pourraient encrasser votre poêle ou chaudière.

La couleur

La couleur des pellets est un autre critère à prendre en compte pour juger de leur qualité. Les granulés de bonne qualité ont généralement une couleur homogène, allant du doré au brun foncé. Une couleur trop claire ou hétérogène peut indiquer la présence d’impuretés dans les pellets, ce qui pourrait nuire à leur performance énergétique et à la durabilité de votre appareil de chauffage.

La taille

La taille des granulés est également un critère important pour déterminer leur qualité. Un pellet de bonne qualité doit avoir une longueur comprise entre 10 et 40 millimètres et un diamètre compris entre 6 et 8 millimètres. Des granulés trop longs ou trop courts peuvent entraîner des problèmes de combustion et réduire l’efficacité de votre système de chauffage.

Tous ces aspects sont essentiels , il est évident que le prix du pellet joue un rôle dans sa qualité. Les pellets de marques réputées sont de haute qualité, ils n’encrassent pas le poêle et ont une durée de chauffe plus longue. Au final c’est donc plus économique !

Le taux d’humidité

Le taux d’humidité des pellets est un facteur essentiel pour garantir leur efficacité énergétique et leur bon fonctionnement dans votre poêle ou chaudière. Un taux d’humidité trop élevé peut provoquer des problèmes de combustion et réduire la performance de votre système de chauffage. Les granulés de bois de bonne qualité doivent avoir un taux d’humidité inférieur à 10%.

Comment mesurer l’humidité des pellets

Pour vérifier le taux d’humidité de vos granulés, vous pouvez utiliser un hygromètre spécifique pour pellets ou bien réaliser un test simple : plongez un pellet dans un verre d’eau pendant quelques secondes, puis retirez-le. Si le pellet se décompose rapidement et libère beaucoup de poussière, cela signifie qu’il est trop humide et donc de mauvaise qualité.

La composition des granulés

La composition des pellets est un élément clé pour déterminer leur qualité. Les granulés de bois de bonne qualité doivent être composés à 100% de sciure de bois, sans additifs ni liants chimiques. La présence d’additifs peut nuire à la performance énergétique des pellets et provoquer des problèmes de combustion ou d’encrassement de votre appareil de chauffage.

Le taux de cendres

Un bon indice de la qualité d’un pellet est son taux de cendres, qui doit être le plus faible possible. Un taux de cendres élevé peut entraîner une encrassement rapide du système de chauffage et nécessiter un entretien plus fréquent. Les granulés de bois de qualité premium ont généralement un taux de cendres inférieur à 0,5%.

Le conditionnement et le stockage des pellets

Enfin, il convient de vérifier le conditionnement des pellets et les conditions de stockage chez le fournisseur. Les granulés doivent être stockés dans un endroit sec et bien ventilé, à l’abri de l’humidité et des variations de température. Le sac contenant les pellets doit être solide et hermétique pour protéger les granulés de l’humidité et des impuretés.

En résumé, pour reconnaître un pellet de mauvaise qualité, il est important de vérifier sa densité, son aspect, son taux d’humidité, sa composition et les conditions de stockage chez le fournisseur. En choisissant des granulés de bois de bonne qualité, vous optimiserez la performance de votre système de chauffage et prolongerez la durée de vie de votre appareil.

Partagez cet article :
Julien Lamentiere

Julien Lamentiere

Julien est le fondateur de Tutos-Poele , les poêles à granulés le fascinent et il a étudié minutieusement les accessoires permettant de consommer moins de pellets.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.